Skip to Content

Écrivant un CV d’artiste

 

le 18 novembre 2015

Écrivant un CV d’artiste

Joss Richer

La plupart des programmes d’artsnb demandent que les candidats soumettent un curricculum vitae (CV). (Notez que les biographies ne sont plus acceptés)

Ce qu’on recherche actuellement est un CD d’artiste. Qu’est-ce un CV d’artiste, vous vous demandez? Ça dépend en partie de votre discipline, par contre il y a certaines lignes directrices à considérer.

 

En premier, considérez ces questions :

  • Quel est l’objectif du CV?
  • Pour quoi fais-je une demande? Où est-ce que je fais une demande?
  • Qui lira mon CV? Que doivent-ils savoir?
  • Quels sont mes accomplissements les plus importants ou impressionnants?
  • Sont-ils pertinents? Si oui, comment puis-je les faire ressortir?

 

La plupart des CV devraient être :

  • Sélectifs – n’essayez pas de tout présenter
  • Concis – maximum deux ou trois pages
  • Pertinent – adaptez-le pour la présente intention
  • Facile à lire – Une police seulement, assez large pour lire
  • Bien organisé – les éléments divisés logiquement
  • Chronologie inversée – commencez avec l’élément le plus récent dans chaque liste

 

Les CV d’artistes devraient comprendre les éléments suivants (l’ordre peut varier) :

  • Vos coordonnées – nom, adresse, courriel électronique, téléphone, site web
  • Éducation & entrainement pertinent – diplômes, certificats, ateliers
  • Expositions / performances* – dates et lieux inclus
  • Médias – articles ou autre publications écrits à votre sujet
  • Prix* – y inclut les subventions majeures avec montants et dates
  • Dates et lieux – nommez toujours l’endroit et le temps que quelque chose s’est passé

 

*Si la liste est longue, allez seulement quelques années en arrière. N’incluez pas nécessairement chaque subvention ou prix que vous avez reçu, ou chaque exposition et performance – soyez sélectif. Vous pourriez aussi écrire quelque chose comme « J’ai reçu plus que 25 subventions majeures/participé dans 20 expositions dans ma carrière. »

Des autres éléments que vous pouvez ajouter à votre CV d’artiste, dépendent du type de subvention que vous demandez, incluent : expériences en enseignement (date et lieu), projets de commissariat, œuvres tenus en collections, commissions, résidences, etc.

À ne pas faire ou inclure dans votre CV d’artiste :

  • Ne soumettez pas un CV long et décousu – trois pages, maximum
  • Ne pas énumérer des détails hors de propos
  • Ne pas surcharger votre CV avec trop de texte – ou le faire trop petit
  • Ne pas utiliser la prose ou narratif; les puces sont plus faciles à scruter
  • Images de votre travail – ceux-ci devraient apparaitre ailleurs
  • Photos de vous-même – à moins que vous soyez un artiste performatif, auquel cas ce serait peut-être une bonne idée

 

Voici un exemple d’un CV d’artiste.

Si vous n’avez pas beaucoup d’expérience

Vous êtes peut-être un artiste émergeant, fraîchement sortie de l’école, ou un tard venu au monde des arts avec peu à montrer. Dans ce cas, jetez un coup-d’œil à cette page. (article en anglais)