Skip to Content

Les artistes autochtones bénéficient d’un octroi de l’EPFT accordée à artsnb

 

le 9 mars 2016

9 mars, 2016, Fredericton – Un octroi d’une valeur de 166 000 $, échelonné sur deux ans, sera accordé à artsnb, débutant en avril 2016 et s’étalant jusqu’en mars 2018. L’octroi, s’inscrivant sous le programme d’analyse du marché du travail du Ministère d’Éducation postsecondaire, formation et travail, fournira au conseil des arts les ressources nécessaires pour organiser des ateliers dédiés au renforcement des capacités de création des artistes autochtones de la province. Le Conseil des arts du Nouveau-Brunswick célèbre cette victoire pour la communauté artistique autochtone de la province, estimée à 140 artistes répartis dans sept disciplines artistiques (dont les arts visuels, les métiers d’arts, la musique, les arts littéraires, la danse, le théâtre et les arts médiatiques) qui en seront les bénéficiaires. Des partenariats seront établis au niveau régional, provincial et national afin d’assurer la qualité des ateliers. Ceci marque une étape importante dans le développement des arts autochtones dans le secteur des arts et culture au Nouveau-Brunswick, et va appuyer les initiatives portant sur l’équité initiées par artsnb au cours des dernières cinq années.

Résultats attendus :

  • Une participation directe accrue de la part des artistes autochtones dans le contexte des arts et culture, en favorisant l’émergence de conditions autodéterminées et adaptées aux particularités culturelles de ceux-ci;
  • Visibilité et reconnaissance accrue des arts autochtones provenant du Nouveau-Brunswick;
  • Responsabilisation et confiance accrue des artistes autochtones dans le contexte des arts et des industries de création;
  • Renforcement des capacités nécessaires au succès dans chaque discipline artistique;
  • Meilleur accès au financement chez artsnb; au Ministère de Tourisme, Patrimoine et Culture; et au Conseil des arts du Canada;
  • Amélioration des réseaux de soutien pour la production artistique et culturelle au niveau local, provincial et national.

« Ce n’est que la première étape envers l’investissement approprié pour le développement des arts et culture dans les communautés des Premières Nations de la province. La participation complète de la part de tous les néo-brunswickois dans notre économie créative, c’est ce qui nous permettra de la développer plus pleinement. » a remarqué Akoulina Connell, Directrice générale d’artsnb. « La nécessité de travailler avec des ressources limitées ne nous est pas étrangère au conseil des arts. C’est la réalité pour tout organisme de bienfaisance. Par contre, dans ce cas-ci, notre autonomie et statut d’organisme de bienfaisance nous sont avantageux car ils nous permettent de trouver des sources de financement alternatif pour ce type d’initiative stratégique. Nous sommes heureux de pouvoir continuer notre travail avec la communauté autochtone. »

Depuis 2013, artsnb mène des activités de sensibilisation auprès de 14 communautés autochtones de la province. Pendant ce temps, le conseil des arts a pu agrandir son répertoire d’artistes autochtones de 40 jusqu’à près de 300 artistes. L’établissement et le maintien de relations interpersonnelles solides, ainsi que les opportunités pour le développement de carrière offertes par artsnb sont considérés comme des éléments essentiels contribuant au renforcement des liens dans ces communautés. Ces activités n’auraient pas été possibles sans un octroi du programme de jeunes stagiaires autochtones de l’Initiative conjointe de développement économique (ICDE) et du travail de Katie Nicholas (un an) et de Natalie Sappier (trois ans). Le succès démontré par le programme a encouragé l’ICDE à renouveler le financement pour une troisième année.

« artsnb reconnait que la culture et le patrimoine des Premières Nations sont importants, et que les connaissances détenues par les arts autochtones sont indispensables au paysage culturel du Nouveau-Brunswick. » dit Natalie Sappier, Agente de liaisons autochtones.  « Notre méthode de création chez les artistes autochtones est unique. Ces ateliers offriront aux artistes une occasion d’apprentissage au sein de leurs pairs, et de découvrir de nouvelles possibilités dans le monde des arts. »

Jason Ryle, Directeur général du Festival de cinéma national ImagineNATIVE, prévoit travailler en partenariat avec artsnb sur la création d’ateliers de film et d’arts médiatiques: «  Nous voyons une belle occasion, en particulier suivant l’énorme succès déjà connu chez artsnb, pour le développement des capacités artistiques grâce à la création d’ateliers de formation dans chaque discipline artistiques, » dit Ryle, ajoutant « Ils sont essentiels pour encourager la participation continue des artistes autochtones de la province dans leur apprentissage des compétences requises pour pénétrer l’industrie des arts médiatiques, dont la population autochtone du Canada est au centre. »

« Avec ce montant de 166 000$, échelonné sur deux ans, nous posséderons les ressources nécessaires pour faciliter, planifier et exécuter des ateliers dans les sept disciplines artistiques que nous supportons, » dit Pierre McGraw, Président d’artsnb.  « L’animateur ou l’animatrice que nous embaucherons sera responsable pour le développement d’outils d’évaluation qui vont nous permettre de mesurer l’impact à long-terme de ces ateliers par rapport au nombre de demandes et au taux de succès pour les artistes autochtones dans les programmes de subvention provinciaux et nationaux. »

-30-

L’affiche d’emploi peut être retrouvée ici