Skip to Content

Paysages fluviaux du Nouveau-Brunswick – Chris Doiron

 

le 20 décembre 2017

article écrit par Chris Doiron

(Cet article a été traduit de l’original en anglais).

Résumez brièvement le projet pour lequel vous avez reçu des fonds d’artsnb :

En tant que bénéficiaire d’une subvention de création d’artsnb, j’ai pu explorer les propriétés de l’argile provenant des rivières locales pour produire une série intitulée Riverscapes (Paysages fluviaux) – des œuvres murales illustrant diverses histoires de la rivière qui m’ont été transmises par des habitants de la région. Les pièces ont été créées en utilisant des techniques de gravure et de relief, puis réalisées selon la technique du raku.

Qu’avez-vous exploré avec ce projet? En quoi ce projet a-t-il influencé votre pratique artistique, votre processus créatif, ou votre point de vue?

Le processus de récupération de l’argile de la rivière a pris beaucoup de temps. Tout d’abord, l’argile a dû être extraite des berges de la rivière, puis transportée à la maison en canoë. Après plusieurs heures de séchage au soleil, elle a été pulvérisée puis tamisée à travers un tamis fin pour enlever les pierres et les débris. Chris Doiron - ProcessFinalement, de l’eau a été ajoutée à cette poudre sèche, ce qui a permis de produire un corps d’argile exploitable. Le processus complet du début à la fin pour un lot de cette argile (suffisamment pour réaliser une pièce) a pris environ sept jours.

Grâce à divers tests, j’ai déterminé qu’à elle seule, l’argile était capable de résister à une température de cuisson d’environ 1 100 degrés Celsius, ce qui était parfait pour les pièces en raku que j’ai créées dans le but de représenter les histoires de la rivière.

Travailler avec des matériaux d’origine locale a été une expérience humble, mais aussi exaltante dans le sens où elle fut totalement unique et simpliste. Travailler sur Riverscapes m’a appris à repousser mes limites, à voir les matériaux avec lesquels je travaille sous un jour nouveau, et à ne pas avoir peur de sortir des sentiers battus.

Quel aspect de votre travail est le plus enrichissant?

Je pense que l’aspect le plus gratifiant d’une pratique artistique pour tout individu, y compris pour moi, est la capacité d’être soi-même. Lorsque l’on est impliqué dans un projet artistique ou créatif, on se perd dans ce projet et on laisse transparaître dans notre travail une partie de notre « moi intérieur ».

Décrivez votre pratique artistique. Comment approchez-vous la création d’une œuvre, d’une performance ou d’une série?

Mon processus créatif commence avec une séance de remue-méninges, sans m’engager de suite sur quelque chose de trop concret. D’habitude, je laisse quelques idées me trotter dans la tête, avant de réaliser quelques maquettes pour me détendre. Quand je suis heureux avec la conception, je m’engage à créer les œuvres finales.

Quels sont les avantages les plus importants pour les artistes du Nouveau-Brunswick?

Sans aucun doute, le plus grand avantage d’être un artiste au Nouveau-Brunswick est le soutien et la camaraderie de ses collègues artisans, ainsi que les opportunités extraordinaires financées par des organismes comme artsnb.

Salmon, Riverscape Series, Chris DoironMoose, Riverscape Series, Chris Doiron
Saumon et Orignal, Série Riverscape, Chris Doiron

Chris DoironChris Doiron est titulaire d’un diplôme en métiers d’art-céramiques du Collège d’artisanat et de design du Nouveau-Brunswick, et il construit sa carrière en tant qu’artiste en céramique, travaillant à la fois avec le grès et le raku.

En déménageant dans les régions rurales du Nouveau-Brunswick, il a commencé à apprécier les couleurs et les textures de la nature, ce qui a entretenu sa ferveur pour le chauffage au bois, avec ses qualités uniques et ses résultats imprévisibles. Chris est membre du jury du Conseil des métiers d’art du Nouveau-Brunswick et instructeur pour le programme éducAventures de la Ville de Fredericton. Il a récemment reçu une subvention de création du Conseil des arts du Nouveau-Brunswick pour poursuivre ses recherches sur les argiles des rivières locales.

 

Le blogue d’artsnb donne la parole aux artistes du Nouveau-Brunswick. Avez-vous reçu une subvention d’artsnb ? Avez-vous envie de partager votre expérience ? Alors contactez-nous sans plus attendre !