Skip to Content

Médiation – Anika Lirette

 

le 15 août 2018

Médiation – Anika Lirette

Nous sommes des êtres en évolution et tout se transforme continuellement. Je pense que les artistes ont un devoir d’adoucir le changement pour l’humanité, car c’est inévitable. Ce qui me passionne envers le cinéma et le théâtre ce sont la liberté d’expression et les perspectives possibles, tout dépend du regard.

Jouer est ma passion. Je m’écrivais des rôles à bas âge autant en anglais qu’en français. Je suis visionnaire et j’ai de la gratitude pour cette qualité, c’est une force insoupçonnable pour l’événementiel, le théâtre et le cinéma. Je suis une voyageuse dans l’âme qui a besoin d’aller à la rencontre de l’inconnu avec autant un besoin de retrouver son nid pour se ressourcer. Être acadienne, c’est comprendre la situation de minorité avec un lien au monde entier par l’entremise de la diaspora. Ce qui veut dire qu’on voit le monde grand tout en vivant continuellement des réalités communautaires.

La vie m’a souvent amenée, malgré moi, dans des positions où mon art pouvait servir de médiation. Je n’arrêterai jamais de pondre des projets ou de collaborer, ce sont les projets qui me nourrissent et qui me font grandir. Mon mantra d’artiste est celui de répondre à un besoin, rassembler pour mieux se voir et celui de brimer l’ignorance. Mes projets ont souvent un rapport à dévoiler l’inconnu soit par l’art de raconter des histoires à l’écran, sur les planches de théâtre ou dans des lieux publics. C’est mon devoir d’artiste de sensibiliser et d’équilibrer les regards pour mieux comprendre l’autre.

Nous vivons une ère qui nous forcera à changer de comportement. Nous ne pouvons plus vivre comme l’on vit à long terme, il est temps qu’on l’accepte. La Terre ne nous appartient pas, nous appartenons à la Terre. Cette philosophie de base des premières nations résonne avec mon esprit acadien car on ne s’identifie pas à un morceau de territoire. Nous sommes un esprit collectif vivant inclusif que j’aime de définir comme la médiation continuelle. Les artistes ont le devoir d’ouvrir les chemins nouveaux, de rallier les forces positives et de surmonter les limites et les barrières.

Mes intuitions sont mes points de repère. Mes émotions sont mes élans créatifs. Mes rencontres sont mes inspirations. Mes visions sont ma ligne de mire et mon corps est mon outil de travail.

Ce sont mes voyages qui m’ont ouvert les yeux. Les expériences authentiques m’auront fait grandir en tant qu’artiste pour mieux voir le monde et mieux comprendre les histoires qui méritent d’être racontée. J’aime de me confronter à ma force de sagittaire pour combattre des sentiers non battus ou pour donner souffle à ceux qui les auront endigués.

L’union fait la force – utilisons nos dons pour contribuer à faire avancer les autres, soyons autant efficace qu’un praticien de la santé ou un ambulancier. Créons de la cohésion sociale pour revenir à la base. Nous avons des grands changements planétaires qui s’annoncent à nos portes. Les artistes ont été des porte-paroles d’espoir lors des situations de crises qui déstabilisent.

Nous sommes des créateurs. Tout est possible si on se permet de rêver.

 

Anika Lirette - BioAnika Lirette est une artiste bilingue de théâtre et de cinéma, une directrice artistique, une créatrice de projets et une animatrice en Acadie. Elle a joué au théâtre un peu partout en Acadie, en Louisiane, au Maine, à Saint- Pierre-et-Miquelon, au Québec et en Allemagne. On l’a retrouvé aussi à la télé de Radio-Canada dans la série Le ClanAnika signe la direction artistique, l’écriture et la mise en scène des nouveaux récits bilingues au Lieu historique national de Grand-Pré. Elle co-dirige le Théâtre Alacenne depuis 2003. Elle est jeune ambassadrice de la francophonie des Amériques s’étant rendue à New York, en Louisiane, au Maine et au Costa Rica à quelques reprises. Ayant vécu à l’étranger, et plus précisément en Europe de l’Est, elle se passionne des histoires du monde.

Lien du Théâtre Alacenne et d‘Expérience Grand-Pré.

 

 

Le blogue d’artsnb donne la parole aux artistes du Nouveau-Brunswick. Avez-vous reçu une subvention d’artsnb ? Avez-vous envie de partager votre expérience ? Alors contactez-nous sans plus attendre !