BREASTMILK + TEARS N’EST PAS UN SPECTACLE SUR LA LESSIVE

Écrit par Hilary Ladd

SÉRIE ARTISTE EN VEDETTE ̶  HILARY LADD

Hilary Ladd, artiste de la scène de Saint John, est une musicienne, une actrice, une écrivaine et une enseignante aux multiples facettes, et s’est produite sur scène au cours des 29 dernières années. Elle a reçu des subventions de Développement professionnel d’artsnb et, plus récemment, une subvention à la Création de catégorie B pour soutenir son projet de spectacle en développement : son premier spectacle entièrement basé sur la musique pop intitulé Breastmilk + Tears, qui sera présenté en première au Théâtre Impérial de Saint John le 21 mai prochain.

Crédit photo: Robin Hebb

« Je voulais un concert de Beyoncé avec des sentiments. Je voulais orner ma maladie mentale de faux diamants et lui apprendre à danser. »

Breastmilk + Tears n’est pas un spectacle sur la lessive.

Quand j’ai commencé, je pensais que j’écrivais un cabaret musical, surtout parce que je ne savais pas comment m’y prendre autrement. Je voulais (ou j’avais peut-être l’impression que je devais) que ce soit léger, simple et petit, alors j’ai écrit des pages et des pages de dialogues sur l’acte de faire la lessive. Je voulais que les gens sachent que la maternité me fatiguait, mais que j’allais bien.

La vérité, c’est que je n’allais pas bien, et peu importe à quel point j’essayais de le masquer dans mon cabaret léger de lessive, la musique que j’écrivais révélait quelque chose de plus profond, de plus grand, de plus fort. Cela n’avait rien à voir avec la lessive et tout à voir avec mes peurs intériorisées.

Finalement, j’ai réussi à être honnête avec moi-même sur ce que je voulais vraiment dire et comment je voulais le dire. Je voulais un concert de Beyoncé avec des sentiments. Je voulais orner ma maladie mentale de faux diamants et lui apprendre à danser.

Crédit photo: Robin Hebb

J’ai alors su que je devais être réaliste quant à la logistique nécessaire à la réalisation d’une performance d’une telle ampleur, et la seule façon d’y parvenir était de mettre sur papier ce qu’il en coûterait, ainsi que les personnes dont j’aurais besoin dans mon équipe pour m’aider à la réaliser.

Plus j’écrivais de demandes de subvention, plus ma vision était claire. Plus je demandais de l’aide à des personnes créatives, plus je me rapprochais de ce que j’espérais.

Deux ans après avoir entamé ce processus, j’ai maintenant dans mon équipe un producteur de musique, un chorégraphe, un réalisateur, un publiciste, deux régisseurs et un responsable des médias sociaux. Je m’efforce constamment de faire en sorte que chaque domaine de ma vie soit nourri à sa manière. Je suis également en mesure d’être présente avec mes enfants et d’avoir enfin du temps loin d’eux sans ressentir la moindre culpabilité. C’est un véritable cadeau.

Ce spectacle m’a aidé à me faire une place dans le monde.

Au cours de ma vie, j’ai appris encore et encore à me relever, à me secouer, à me tenir droite et à faire de mon mieux pour faire taire les voix dans ma tête qui me disent que je suis trop pour les gens. J’ai toujours ressenti ce mouvement de balancier intérieur constant qui me pousse à partager ce qui bouillone dans mes tripes et à tout refouler pendant des années. Je n’ai jamais réussi à trouver un équilibre qui me permette de faire de la place à mes émotions et à la façon dont je choisis de m’exprimer artistiquement, dans le seul but de libérer ma créativité.

The process of creating Breastmilk + Tears has taught me the value of my own creativity and the time, money, and energy it takes to sustain an artistic life. Part of that is from writing budgets and grants and acknowledging that yes, this kind Le processus de création de Breastmilk + Tears m’a appris la valeur de ma propre créativité et le temps, l’argent et l’énergie qu’il faut pour soutenir une vie artistique. Cela vient en partie de la rédaction de budgets et de demandes de subvention, et de la reconnaissance du fait que, oui, ce genre de travail prend du temps, mais il faut aussi du repos, de la liberté, de la flexibilité, du soutien, une pratique quotidienne et des personnes à qui parler de tous les détails désordonnés et des crises d’identité occasionnelles.

Crédit photo: Robin Hebb

La partie la plus difficile du métier d’artiste est souvent de décider ce qu’il faut faire. Il est si facile de vivre dans les limites des attentes des autres et d’avoir quelqu’un d’autre qui vous trace les étapes. Mon dieu, n’est-ce pas agréable de cocher quelques cases et de recevoir une dose de dopamine ?

Mais la vérité (aussi cliché que cela puisse paraître) est que nous sommes les créateurs de notre propre vérité. Nous avons le contrôle de nos histoires, même si nous n’en avons pas toujours l’impression.

Je viens d’avoir 35 ans et j’ai traversé la mort, les abus, le désespoir, et j’en suis revenue, et même aujourd’hui, je parviens à me rappeler que mes rêves sont précieux et à portée de la main, et que la vie est meilleure lorsque nous faisons ensemble de la beauté à partir de la douleur.

Je passe encore une grande partie de mes semaines à faire la lessive, mais ce n’est pas de ça dont il s’agit.

More about Breastmilk + Tears, to premier at tApprenez-en plus à propos de Breastmilk + Tears, qui sera présenté en première au Théâtre Impérial de Saint John le 21 mai.


Hilary Ladd est une musicienne, actrice, écrivaine et enseignante aux multiples facettes qui se produit sur scène depuis 29 ans. Au cours de la dernière décennie, elle a travaillé comme directrice vocale principale à l’InterAction School of Performing Arts, la seule école d’arts du genre au Canada atlantique. 

Son premier amour et son principal centre d’intérêt a toujours été d’être auteure-compositeure-interprète. Ladd est surtout connue pour ses textes honnêtes et vulnérables, et ses récits sincères. En 2017, elle a sorti une collection de chansons avec son groupe Ladd & Lasses intitulée « She Wanders », écrite après un divorce comme un acte de redécouverte de soi. Ayant moins de temps pour vagabonder ces jours-ci, Ladd a commencé à écrire des chansons pop très énergiques entre les changements de couches et les charges de linge. Ne sachant pas comment les interpréter en tant qu’artiste folk, elle a choisi de les écrire dans un concert narratif intitulé Breastmilk + Tears.

Avec l’aide d’artsnb, de Musique Nouveau-Brunswick et du Conseil des Arts du Canada, Ladd a écrit le scénario qui comprend 16 chansons originales. Elle a réuni une équipe de collaborateurs et de mentors pour donner vie à ce projet. 

Le EP Breastmilk + Tears, Pt : 1, produit par Erin Costelo, est sorti le 25 mars 2022. La production scénique de Breastmilk + Tears sera présentée en première le 21 mai 2022 au Théâtre Impérial, suivie de la sortie de Breastmilk + Tears, Pt. 2 au début de 2023. 

Restez à l’affût de la pratique de Hillary:

Site Web – https://breastmilkandtears.com/

Instagram – @thehilaryladd

Facebook – @hilaryladdmusic


SÉRIE DE BLOGUE ARTISTE EN VEDETTE artsnb

Have you Avez-vous reçu une bourse ou subvention d’artsnb ? Vous aimeriez participer au blogue d’artiste en vedette ? Envoyez un courriel à notre agente des communications pour procéder !